Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Champagne, maman et nous...

Blog lifestyle. Working mum. Maman de Champagne. Slow life, Bons plans, Minimalisme & Cie. Un mari. Deux garçons. Un ange.

Petit à petit… je fais partager mes bons plans…

 

 

Quand on attend un bébé, plus le temps passe, et plus la liste du matériel à avoir s’agrandit…

On pourrait croire que, une fois que tout est installé dans la maison, les frais s’arrêtent là… Mais finalement, au fil des mois, et des ans, de nouveaux besoins se font sentir…

Financièrement parlant, cela peut vite devenir problématique… Surtout que les affaires de puériculture ne servent pas tant que ça, et n’ont ainsi pas le temps de s’user…

 

 

De notre côté, l’argent n’a pas été un problème pour accueillir bébé, et ne l’est toujours pas au fil des mois, grâce à de nombreux bons procédés qui nous ont permis d’obtenir du matériel de qualité, gratuitement ou à moindre coût…

 

- L’achat d’occasion :

Que ce soit via des sites de vente entre particuliers, sur des brocantes ou encore dans des bourses divers, l’achat d’occasion est un super plan pour acquérir du matériel à moindre coût. Chez nous, poussette, coque, nacelle, transat, trotteur, pousseur, transat de bain, baignoire, rehausseur pour chaise, bodies, vêtements divers, siège auto et porte bébé ont été achetés d’occasion.

Nous n’avons jamais été déçus de ce type d’affaires, et pensons bien sûr recommencer.

 

- Les points des cartes de fidélité :

Grâce à tous les points cumulés au fil des mois en faisant nos courses (enfin, ma maman, parce que nous, nous n’avons aucune carte de fidélité…), nous avons pu obtenir notre babycook ainsi que notre yaourtière sans débourser un seul centime !

 

- Les soldes :

Bien sûr la période des soldes est propice à toutes les bonnes affaires, à condition de faire du repérage au préalable… En soldes, nous avons pu obtenir le siège auto de nos rêves (quoi, 2 voitures, 2 sièges autos… Non ?) à 180€ au lieu de 360€ ! Une aubaine ! (bon, la promotion durait une seule journée, mais nous l’avons eue !)

 

- Les magasins d’usine :

Là pour le coup, mieux vaut habiter proche de ce type de magasins… Nous sommes à juste une heure de Troyes, où magasins d’usine de vêtements (petit bateau, du pareil au même…) et magasin Bébé Confort se situent…

Autant dire que nous y avons fait une razzia, et que je continue d’y aller très régulièrement !

 

- L’échange :

Dans le village de ma grand-mère, une femme (que je connais de vue uniquement) a accouché d’un petit garçon 4 mois après moi. Notre histoire en commun a commencé à cette époque. Elle n’avait que peu d’affaires en taille 1 mois, avait peur d’en manquer, mais ne voulait pas en acheter des tonnes qui ne serviraient que très peu… Elle avait alors demandé à ma grand-mère si je pouvais lui en prêter quelques unes… Sans hésiter, je lui avait alors TOUT mis dans un sac, complétant avec du 3 mois. Après 1 mois, elle m’a refait passer mes affaires, en demandant quelques pyjamas en 3 mois, que je lui ai bien évidemment prêté, en ajoutant mes tenues de garçon préférées…

Depuis, dès que des affaires ne vont plus à Super-Zouzou, je lui fait passer, pour son plus grand bonheur. Elle, de son côté, n’a pas hésité à me prêter TOUS ses cadeaux de naissance taille 18 mois à 3 ans, afin que Super-Zouzou en profite avant son fils…

Ces échanges sont donc parfaits et nous satisfont toutes les deux !

 

- Les prêts :

Quand on connaît des personnes prêtes à nous prêter des affaires, je pense qu’il ne faut pas hésiter…

Chez nous, cela a commencé dès ma grossesse, par un prêt de livres (sur la grossesse justement). Cela a ensuite continué, c’est ainsi que nous avons pu avoir, sans en acheter : un stérilisateur électrique, un siège auto (oui, un troisième, pour la voiture des grands parents…).

De notre côté, nous avons prêté tapis d’éveil, nacelle et coque.

 

- Les dons sous condition :

Alors ça, c’est une pratique à étudier, de l’initiative de la mère de ma meilleure amie et de sa copine.

Dès qu’elles ont su que j’étais enceinte, elles ont réunit toutes leurs copines pour faire une chaîne.

Elles m’ont ainsi récupéré des tonnes et des tonnes d’affaires (pour indice : 4 voitures totalement remplies, sièges rabattus).

Le deal ? Que toutes ces affaires me servent, puis que je les fasse passer à une autre jeune maman, qui elle-même les fera passer à une autre maman, et ainsi de suite…

Le but ? Que toutes ces affaires accueillent un nombre phénoménal de petits bébés, et que les généreuses donatrices aient un suivi de leurs affaires…

Ainsi, nous avons eu en dons : des tonnes de vêtements (les vêtements féminins, eux, en sont déjà à leurs 3ème bébé (bah oui, ils venaient de la nièce de ma copine, je les aient passés à ma belle sœur, qui les a passés à mon autre belle sœur…)), des livres en pagaille, un parc, une barrière de sécurité, un porteur, de nombreux jouets et hochets, des jeux de bain, un plan à langer avec baignoire intégrée, un cosy, des draps de bain et sorties de bains, des robes de chambre, de la déco (toises, porte manteaux et rangements), des peluches…

Et d’autres affaires arrivent encore !

 

 

C’est ainsi que, grâce à la générosité de nos amis et à leurs prêts, nous bénéficions d’une quantité d’affaires phénoménale, et pouvons en plus acquérir d’autres objets, plus superficiels, juste pour notre plaisir…

Mais la chaîne n’est pas finie, et nous continuons de « faire tourner » toutes ces affaires, pour que de nombreux petits bébés puissent encore en profiter…

 

C’est ainsi que, petit à petit, nous nous rendons compte de la chance que nous avons d’avoir de telles connaissances… et petit à petit, d’autres penseront la même chose de nous…

 

 

Et vous, vous avez d’autres bons plans à nous refiler ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fraisette 03/04/2012 13:04


Les carte de fidélité les soldes les achats sur le net je recherche tjs un code de réduc pour les fdp...


J'ai donné des habit de minipuce de 0 à 9 mois a une maman que je ne connais aps mais qui était dans le besoin et le hic c'est qu'elle ne m'a meme pas dit merci alors je suis un peu deg du don.


La les prochains vetement je me tate encore si je les ammene dans un dépot vente ou pas

eniladlb 04/04/2012 10:48



C'est sur que si le don est à sens unique, ça peut être lassant (j'entends par là "sans remerciement").


Moi j'avais aussi fait passer des chaussures et vêtements à une dame qui redispatchait tout à des mères ados dont les parents ne voulaient pas s'occuper. Elles étaient ravies !


C'est beau la solidarité.


Et puis le dépôt vente, c'est aussi intéressant, surtout pour les affaires de marque !