Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Champagne, maman et nous...

Blog lifestyle. Working mum. Maman de Champagne. Slow life, Bons plans, Minimalisme & Cie. Un mari. Deux garçons. Un ange.

J’ai testé… le lait de croissance…

image001-copie-83.png

 

 

Enceinte, je me voyais déjà allaiter paisiblement mon fils, bien calée dans un fauteuil, jusqu’à sa diversification alimentaire…

En réalité, cette image idyllique n’est pas si simple…

 

D’abord, Super-Zouzou a refusé de s’allaiter au sein… 3 jours après sa  naissance, il a bien fallut arrêter ma lactation, et passer mon fils au biberon,  qu’il a accepté goulûment… Il a ensuite fallut trouver le bon lait artificiel, Super-Zouzou ayant des problèmes de digestion et des coliques monstres…

 

 

Aujourd’hui, tout est réglé, et le système digestif de Super-Zouzou est parfaitement mature…

Super-Zouzou va bientôt avoir un an, et nous avons décidé d’arrêter le lait en poudre, et de passer au lait de croissance…

 

Première acquisition : le lait de croissance Candia, adapté aux enfants de 10 mois à 3 ans, en pack de 10 bouteilles de 250 ml…

Premier test : un soir, agrémenté de légumes. Je ne voulais pas en effet que ce soit la nourrice qui se retrouve à faire le test.

Première réaction : aucune. Super-Zouzou ayant tout le temps faim, il n’y a vu que du feu et a avalé son biberon comme si de rien n’était…

Premiers avis de maman : un lait doux et agréable (oui, j’avoue, j’ai goûté… moi qui ne peux avaler AUCUN lait sous peine de vomir instantanément, celui-ci est bien passé).

 

Un lait à continuer d’acheter, en prenant cette fois des bouteilles plus grandes, pour limiter les déchets, en attendant de passer au lait de vache classique.

 

 

Pour toutes les mamans qui considèrent que le lait de croissance est une action marketing, j’ai envie de répondre « OUI, et HEUREUSEMENT ! ».

Si le marketing n’était pas là, vos petits bouts n’auraient pas connu les couches jetables, si pratiques en déplacement, ni même les couches « adaptées à l’eau », parfaites pour les bébés nageurs !

Si le marketing n’était pas là, vos déplacements seraient limités, car les poussettes extra pliables n’existeraient pas, et vous vous traineriez un méga landau !

Si le marketing n’était pas là, vos biberons continueraient de fuir, car vous devriez accrocher la tétine directement au goulot !

Sans le marketing, vos bébés d’amour n’auraient pas de laits spéciaux contre les régurgitations, pas de céréales, pas de saveurs diversifiées pour leurs yaourts !

 

Alors oui, le marketing pousse aussi à la consommation ! Mais pour le bien être de tout le monde ! Parole de marketeuse !

 

 

Et vous, vous avez testé le lait de croissance ou vous êtes passé directement au lait de vache ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leanne 02/04/2012 12:56


Lait de croissance pour le fiston de 1 an mais je ne sais pas trop jusque quand...Est-ce bien utile jusque 3 ans? Effectivement, le marketing et la modernité ont aussi apporté leurs lots de
bonnes inventions (heureusement) et le lait de croissance est bien plus riche que le lait 'simple' de vache donc pour un enfant qui en boit encore beaucoup, je pense quand même que les bienfaits
sont là.J'espère!

eniladlb 02/04/2012 13:39



Oui j'espère aussi !



anaisl57 02/04/2012 12:32


j'ai eu la même experience pour l'allaitement :( et on est tjs au lait de croissance pour encore un moment je pense ;)

eniladlb 02/04/2012 13:40



Dommage pour l'allaitement en effet... :-(


Le lait de croissance, je pense le laisser pas mal de temps aussi...



Agat (MamanChat) 02/04/2012 12:26


J'avoue on a pas testé, on est passé au lait entier sur recommandation des la pédiate/puéricultrice et nounou.
Mais je suis sure que ca doit être super, car renforcé en certaines vitamines.
Et oui le marketing c'est bien utile ! 

eniladlb 02/04/2012 13:40



Oui, le marketing j'adore ! lol


Moi je passe au lait de croissance, et je verrai ce que me dit de faire la pédiatre par la suite...